Uncategorized

Comment choisir un bon vin rouge ?

Choisir un bon vin rouge peut paraître complexe quand on manque de connaissances. Quelles années choisir ? Combien de temps attendre pour le déguster après débouchage ? Quel vin rouge pour quel plat ?

Pour commencer, il ne faut pas toujours se fier au prix. En fait, plusieurs critères sont à prendre en compte comme : comment le vin a été conservé, la réputation du château, le type de cépages et l’année du vin.

Cet article vous présentera quelques astuces pour choisir un bon vin rouge. Au vu de la difficulté, vous ne deviendrez pas œnologue mais vous réussirez tout de même à épater quelques amis lors des repas.

Choisir son vin en fonction du plat

Nous ne parlerons pas de recette du bœuf bourguignon, mais plutôt quel vin boire pour accompagner vos plats. Et pour en apprécier toutes les saveurs, il est préférable d’ouvrir les bouteilles à l’avance. 

Vin blanc, vin rouge, rosé ou même vin gris, s’accordent avec certains types de plats. Cependant, il n’y pas de règles figées et vous pouvez même découvrir de nouvelles associations. Si vous souhaitez rester classique, voici des combinaisons sûres :

  • Rouge puissant : pour les viandes rouges ou les gibiers (côte de boeuf, mouton, sanglier).
  • Rouge rond et léger : pour les charcuteries, les fromages corsés, viandes blanches et certains poissons (thon, saumon).
  • Blanc sec : en accord avec les fruits de mer, les poissons et tous types de fromages.
  • Blanc moelleux ou liquoreux : en apéritif ou en dessert. Se marie très bien avec les fruits et les plats sucrés.
  • Pétillant : comme les blancs moelleux, les vins pétillants s’ajustent parfaitement avec les desserts fruités. Idéal en dégustation à l’apéritif.

Quand carafer ou décanter un vin rouge ?

La mise en carafe ou en décanteur laissera le temps au vin de s’exprimer. A noter que pour bien savourer vos vins, il est important de les servir dans un ordre adéquat :

  1. Les vins frais avant les tempérés.
  2. Les vins rouges avant les moelleux.
  3. Des plus jeunes aux plus vieux.
  4. Des plus ronds aux plus puissants.
  5. Les secs avant les moelleux.

Ce classement n’est pas fait au hasard. Il est établit en fonction des papilles humaines afin qu’elles ne soient pas perturbées par les diverses intensités dans le vin. Et pour en apprécier chaque saveur, la carafe et le décanteur sont deux outils nécessaires.

Quels vins pour la carafe ?

Beaucoup de produits, comme le vin, subissent des changements au contact d’une autre matière. On appelle cela une réaction chimique. Ici, nous parlerons du vin entrant en contact avec l’air ambiant.

Cette méthode de mettre en vin en carafe, convient aux vins jeunes pour les aérer. On dit que l’on ouvre le vin afin que ses arômes se réveillent en l’oxygénant. Pour les vins plus vieux, on préférera un passage au décanteur avant.

Quels vins au décanteur ?

Vous l’aurez compris, on choisira les vins plus vieux pour le décanteur. Mais à quoi sert-il ?

Le but du décanteur est de séparer au maximum les dépôts, formés avec le temps, et le liquide. Dans les grands restaurants, les sommeliers effectuent cette opération à la bougie pour vérifier que les résidus ne tombent pas dans le verre. 

Donc, avant de mettre un vin de garde rouge en carafe, faites-le décanter. 

Quelles différences entre cépages ?

Un cépage est une variété de plant de vigne que l’on cultive. Ils se différencient par les caractéristiques des feuilles, de la forme de la grappe, de la couleur de la peau du raisin et de leur taille.

Il existe une dizaine de milliers de cépages différents, mais on en utilise seulement quelques dizaines dans le monde viticole. Voici une liste des plus répandus :

  • Cabernet-Sauvignon. Très utilisé dans les vins de Bordeaux, il est fréquemment associé au Merlot. D’aspect noir, il rend les vins tanniques et colorés.
  • Merlot. Le plus cultivé en France, il a cette particularité de rendre le vin plus rond en bouche.
  • Syrah. C’est un cépage majoritaire en vallée du Rhône. Aussi, le Syrah a voyagé tout autour du monde pour produire du vin exceptionnel.
  • Grenache. Souvent assemblé avec le Syrah, le Grenache offre de la douceur dans des vins aux arômes de fruits rouges.
  • Malbec. Principal cépage en Argentine, il prend 70% de place dans la région de Cahors. Il fournit des vins charpentés.
  • Cinsault. Vous le trouverez fréquemment dans les cuves de production de vin rosé en complément avec d’autres variétés. 
  • Gamay. Cépage phare du Beaujolais, le Gamay est très utilisé dans les régions du centre de la France.

C’est la fin de cet article sur comment choisir un bon vin rouge. N’oubliez pas de consommer avec modération. Bonne dégustation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.